Principe 2 : Capter et stocker l’énergie

par Céline (admin)
Capter et stocker l'énergie : principe 2

La permaculture est une philosophie holistique basée sur 3 éthiques

-prendre soin de la Terre
-prendre soin des Hommes
-créer l’abondance et partager équitablement

ET

Déclinée en 12 principes, dont voici le 2ème :

capter et stocker l'énergie


Qu’entendons-nous par énergie ?  Nous avons l’habitude de parler du gaz, de l’électricité, du pétrole, de notre état de forme aussi.

Au jardin se sont principalement les énergies du soleil et de l’eau qui sont essentielles à une production potagère et surtout leur juste équilibre. Et vous le savez bien, au gré des saisons, les quantités naturellement délivrées peuvent varier considérablement. L’objectif alors est de pouvoir capter le trop, le stocker et le redistribuer au moment opportun.

L’énergie soleil , la capter et la stocker



Prenons l’exemple du soleil : comment pouvons-nous le stocker pour qu’il nous soit restitué ?

Par des panneaux solaires me direz-vous ? oui pourquoi pas mais il existe une solution évidente qui est vraie depuis la nuit des temps : ce sont nos plantes, nos fruits et nos légumes qui stockent le mieux cette énergie. En effet, par le principe de la photosynthèse, les plantes transforment l’énergie du soleil en vitamines, nutriments, qui nous sont ensuite redistribués dans notre alimentation.

Au potager, quelles sont les astuces pour en capter le plus ? En utilisant, la production multi étagée qui permet de densifier nos cultures tout en prolongeant le chemin de la lumière avant qu’elle ne se perde dans le sol !

Les plantes permettent de capter et stocker l'énergie du soleil
Potager du Solijardin des Roses
Les plantes permettent de capter et stocker l’énergie du soleil

L’énergie eau, la capter et la stocker

Quant à l’eau, le moyen le plus facile pour récolter l’eau de pluie c’est de mettre un réservoir branché à la gouttière de la maison. Pour une cuve de 1000 litres, il suffit de 2 ou 3 orages pour la remplir complètement. Personnellement, dans notre maison nous avons également opté pour la création d’une mare directement reliée à la sortie de la gouttière. Elle est complètement autonome et en plus de nous apporter une biodiversité plus importante, elle est une source d’eau pour les oiseaux durant l’été.


Il existe aussi un autre moyen pour stocker l’eau : couvrir le sol ! En pleine forêt, même après un gros orage, nous ne voyons pas de flaques. La couverture du sol absorbe doucement et retient cette énergie précieuse. C’est pourquoi dans le potager, le sol devrait toujours être couvert pour permettre à cet élément si essentiel, surtout en cas de canicule de la retenir au lieu de s’évaporer à peine touché le sol.


Sortons du cadre potager

Si on sort un peu du cadre du jardin, je voudrais vous parler d’une autre énergie tout aussi importante : l’argent, comment le capter et le stocker.

Ce mot génère généralement beaucoup d’émotions contradictoires : de l’envie, du dégout, etc, … Beaucoup de personnes voient en l’argent une finalité, un objectif à atteindre ou au contraire quelque chose de destructeur.

L’argent n’est plus ni moins qu’un moyen d’échange équitable et facilement comparable qui a remplacé le troc. Nous pouvons le définir plutôt comme une énergie. Une énergie qui, si elle est utilisée à bon escient, peut contribuer de façon durable à la régénération de la planète et de ses habitants. La nature est généreuse, prenons-la comme modèle : une graine de tomates, moyennant quelques soins, générera à elle seule et en peu de temps des milliers d’autres qui à leur tour feront de même.

L’argent n’est pas un problème, c’est la façon dont on l’utilise qu’il l’est. Dans notre monde capitaliste, l’argent est certes capté et stocké mais il n’est pas redistribué !

Pour finir …

En ces temps de vacances n’oubliez pas non plus de capter, stocker votre énergie auprès de vos amis et de vos proches, des moments de détente pour pouvoir profitez des bienfaits le plus longtemps possible !

Pour en savoir plus …

Les 12 principes

Observer et interagir
Capter et stocker l’énergie
Créer une production
Rechercher l’autorégulation et accepter les rétroactions
Utiliser et valoriser les ressources renouvelables
Ne produire aucun déchet
Concevoir des grandes structures aux détails
Intégrer au lieu de séparer
Utiliser des solutions petites et lentes
Valoriser et utiliser la diversité
Utiliser les bordures et valoriser la marge
Répondre au changement de façon créative

Échangeons ….

Vous venez d’acquérir un patrimoine historique, la philosophie permaculturelle vous interpelle mais vous ne savez pas par quel bout prendre le sujet ?

N’hésitez pas, contactez-moi, nous pourrons en discuter librement autour d’un café ou au téléphone.

0 commentaire

Vous pourriez être intéressé par

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez l'enregistrement et le traitement de vos données par ce site internet.