Principe 7 : Partir des structures d’ensemble pour arriver aux détails

par Céline (admin)
De l'ensemble au détail : principe 7

La permaculture est une philosophie holistique basée sur 3 éthiques

-prendre soin de la Terre
-prendre soin des Hommes
-créer l’abondance et partager équitablement

ET

Déclinée en 12 principes, dont voici le 7ème :

7 ème principe de la permaculture : partir des structures d'ensemble pour arriver aux détails

Quelles structures d’ensemble pour quels détails?

Tout comme on définit les plans de sa maison avant de choisir le motif du carrelage de la salle de bain, il est nécessaire de définir les grandes étapes d’un design permaculturel avant de choisir la variété de tomates que l’on souhaite déguster.

Il est donc important de prendre un peu de hauteur pour dessiner les grands contours de notre projet. Ainsi les grands flux, qu’ils soient piétons, de l’eau, des vents permettront d’équilibrer les différents sous-ensembles et viser par la même occasion la décroissance énergétique. Un exemple serait d’éviter de mettre le potager loin de la maison. Loin des yeux, loin du cœur !

Un outil en design permaculturel nous aide à réfléchir à ces grandes structures. C’est ce qu’on appelle le zonage.

Les zones en design permaculturel

Le zonage en design de permaculture : partir des structures d'ensemble
Le zonage en design permaculturel source : PermacultureDesign

Les différentes zones se définissent autour de l’habitation principale, notre lieu de vie. Plus on s’éloigne moins l’activité en question ne demandera d’interventions de notre part. Le principe est alors de limiter au maximum les déplacements afin de tendre vers cette décroissance énergétique chère à la permaculture.

La définition des différentes zones : partir des structures d'ensemble
La définition des différentes zones en permaculture

Un exemple notre poulailler

Pour aller chercher nos œufs facilement, et aussi en fonction de notre place sur notre terrain, nous avons décider de mettre le poulailler à l’entrée du terrain et juste devant le parking à voitures.

L’emplacement de notre poulailler
L’emplacement de notre poulailler

Nous n’avons pas besoin d’aller dans l’enclos pour se servir, l’accès se fait directement depuis notre parking. Comme ça le soir dès que l’on rentre du travail, on récupère nos œufs, c’est sur le chemin ! Quelle efficacité quand tout est en place judicieusement.

Un exemple des structures et des détails dans l’industrie

Dans l’industrie, parfois, on s’attache et on met tous nos efforts sur la machine de production. Quelles nouvelles technologies seront mises en place, pour quelles performances, quels outillages, etc…

La permaculture dans l'industrie
La permaculture dans l’industrie
Image par marcin049 de Pixabay

On en oublie alors, ou du moins on met au second plan, tout ce qui peut graviter autour : les opérateurs mais aussi les matières, les déchets, l’évacuation de la production même. tout ce flux de personnes et de matières qui font vivre cette machine et qui lui sont essentielles.

Il est extrêmement dommage de penser une superbe machine qui s’implantera dans un cul de sac où les flux de matières seront complexifier.
La conséquence indirecte serait une perte nette de la performance globale !

Tout comme dans la nature, nous pouvons croire que les chemins ou les allées de circulation sont une perte potentielle de productivité. Au contraire, ils sont nécessaires au bon fonctionnement de l’ensemble. Ils apportent la fluidité indispensable à une productivité performante. Il ne sert à rien d’avoir des machines hyper fonctionnelles isolées et non pensées dans un ensemble. Un collègue du service supply chain de mon usine faisait une analogie pertinente avec le corps humain :

les structures d'ensemble aux détails chez l'homme
Les structures d’ensemble aux détails chez l’homme
Image par Gerd Altmann de Pixabay

On peut avoir un super cœur, de superbes poumons mais si nos veines et nos artères se sont pas suffisamment grosses et en bon état, l’ensemble, c’est à dire nous, ne sera finalement pas en bonne santé.

Pour finir …

Nous faisons partie d’un tout, d’un ensemble avec chacun nos individualités et nos talents. Mettons juste un peu de liens pour que l’énergie de la vie circule sans encombre et nous rende plus résilient !

Pour en savoir plus

Échangeons ….

Vous venez d’acquérir un patrimoine historique, la philosophie permaculturelle vous interpelle mais vous ne savez pas par quel bout prendre le sujet ?

N’hésitez pas, contactez-moi, nous pourrons en discuter librement autour d’un café ou autre.

Crédit photo de la couverture : Image par FelixMittermeier de Pixabay

2 commentaires

Vous pourriez être intéressé par

2 commentaires

Melanie 5 janvier 2020 - 22 h 24 min

Sympa l’exemple de l’industrie 🙂 et très parlant !

Répondre
Céline (admin) 6 janvier 2020 - 14 h 14 min

oui même si je l’avais sur le bout de la langue, je n’avais pas les mots pour l’expliquer … j’affine mon argumentaire !

Répondre

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez l'enregistrement et le traitement de vos données par ce site internet.