Principe 4 : appliquer l’auto-régulation et accepter la rétroaction

par Céline (admin)
Autorégulation et rétroaction : principe 4

La permaculture est une philosophie holistique basée sur 3 éthiques

-prendre soin de la Terre
-prendre soin des Hommes
-créer l’abondance et partager équitablement

ET

Déclinée en 12 principes, dont voici le 4ème :

Appliquer l'auto-régulation et accepter la rétroaction

Quand j’ai découvert ce principe, je me suis dit « ah bien oui ok, j’ai compris ! » Quand il a fallu que je l’explique, mon auditoire n’a pas eu tout à fait la même réaction …

Il a donc fallu que j’accepte de réaliser une rétroaction en retournant dans mes livres et affiner ma compréhension et ainsi mieux le partager. Vous me direz si cela à marcher !

Le mode Zéro Déchet, une rétroaction possible

Dans les exemples pouvant illustrer ce principe, la démarche du zéro déchet m’est venue en tête.
Quand on peste parce qu’il faut encore descendre les poubelles, on a 2 options :
-soit acheter une poubelle plus grande, ok …
-soit décider de réduire notre volume de déchets

Appliquer l'auto-régulation et accepter la rétroaction
le zéro déchet

Dans le deuxième cas la démarche a d’intéressant qu’elle va nous faire grandir, nous faire réfléchir sur notre consommation, sur l’utilité de ce que l’on achète et pourquoi etc, …

On deviendra alors beaucoup plus responsable de nos actions en s’ auto-régulant et en acceptant, par exemple, de revenir à une éponge et un torchon pour essuyer une tâche plutôt que d’utiliser le sopalin !

S’auto-responsabiliser

L’application de ce principe permet de lever un peu la tête, de prendre de la hauteur sur ce que l’on fait. Ce qui est important dans ce principe c’est l’AUTO. On accepte de ne plus subir et de ne pas reprocher aux autres notre incapacité à faire ! On s’auto-responsabilise.

Résultat de recherche d'images pour "pack de yaourt super promo"

J’entends parfois à la radio que pour faire moins de gaspillage alimentaire il faudrait que certaines grandes enseignes arrêtent de faire des packs de 16 ou 20 ! J’avoue que ça me fait bondir. Pourquoi ? Parce qu’on se pose en victime ! Reprenons le contrôle. Les grandes marques ne vendent que ce qui leur font gagner de l’argent. En tant que consommateur nous avons un formidable bulletin de vote, certainement le plus puissant alors au lieu d’acheter le pack de 20 prenez ce dont vous avez besoin et c’est tout, vous gagnerez en temps, gaspillage et en argent. Les grands enseignes s’auto-réguleront et reviendront à des packs plus petits.

Et pour les limaces au jardin

Les limaces ou les escargots au jardin, ça aussi c’est un sujet éloquent et qu’est-ce que j’ai pu les maudire ! Jusqu’à ce que je réalise, à travers mes lectures, que finalement nous sommes également responsables de l’invasion de ces gastéropodes. La nature s’auto-régule et on ne voit pas de jeunes pousses vertes ravagées par les limaces dans nos forêts.

Appliquer l'auto-régulation et accepter la rétroaction

A vouloir s’en débarrasser, nous avons déréglé l’équilibre. Si on extermine les limaces à un instant t, les prédateurs vont partir, s’il n’y a plus de prédateurs et bien on aura encore plus de limaces la prochaine fois CQFD…donc en attendant que la nature retrouve son équilibre, plantez plus de salades !

Pour finir …

Voilà pour ce 4 ième principe, est-ce que l’explication était claire ou faut-il que je retourne à mes sources d’inspiration ?

Pour en savoir plus

Échangeons ….

Vous venez d’acquérir un patrimoine historique, la philosophie permaculturelle vous interpelle mais vous ne savez pas par quel bout prendre le sujet ?

N’hésitez pas, contactez-moi, nous pourrons en discuter librement autour d’un café ou autre.

0 commentaire

Vous pourriez être intéressé par

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez l'enregistrement et le traitement de vos données par ce site internet.