Principe 12 : répondre au changement de façon créative

par Céline (admin)
Créatif face au changement : principe 12

La permaculture est une philosophie holistique basée sur 3 éthiques

-prendre soin de la Terre
-prendre soin des Hommes
-créer l’abondance et partager équitablement

ET

Déclinée en 12 principes, dont voici le 12ème :

Le changement c’est toujours quelque chose qui fait peur, qui est inconfortable, qui nous rend nostalgique. N’avez-vous jamais entendu ou dit la fameuse phrase :

C’était mieux avant !

Pourtant, le changement nous fait avancer. Il crée un mini chaos (des fois plus important) qui nous sort effectivement de notre zone de confort mais pour mieux nous réinventer.

Je ne suis pas très objective avec ce principe, je vous l’avoue. En effet, pour ma part, il est une évidence ! La routine, je l’ai en horreur. Elle m’ennuie profondément et m’épuise littéralement. J’ai besoin de nouveauté, de découvertes. Le changement, je le recherche tout le temps, ce qui me vaut quelques incompréhensions de la part de mon entourage, voire des qualificatifs d’hyperactive. Cela m’a voulu aussi des incompréhensions vis à à vis de mes collègues dont l’orientation même de leur bureau pouvait nourrir quelques conversations de pause café. De mon côté, j’étais déjà adepte de la travailleuse nomade, posant mon PC et mes affaires là où me menait le projet et je trouvais ça génial.

chef de projet
Photo by You X Ventures on Unsplash

Alors loin de moi l’idée de juger ou de me moquer des personnes. J’ai bien compris que l’on avait chacun et chacune des modes de fonctionnement différents qui font la richesse d’une société. Cependant, si je veux être complètement sincère, c’est parfois épuisant de jongler entre les caractères de tout le monde pour faire avancer un projet dont vous êtes la responsable (dés fois j’ai quand même rêvé de revenir à une bonne vieille dictature, cela à des côtés séduisants, soyons honnêtes ! 🙂 )

Mais au fait c’est quoi le changement ?

Modification profonde, rupture de rythme ; tout ce qui rompt les habitudes, bouleverse l’ordre établi

Larousse

J’ai envie de distinguer néanmoins 2 types de changement, celui que l’on choisit et celui que l’on subit !

Le fait de décider de rompre avec une situation ne veut pas forcément dire qu’elle sera plus simple. Le changement a de particulier qu’il nous déstabilise et arrive à nous faire douter et à ébranler notre motivation initialement au top !

Par contre, quand nous subissons un bouleversement, il paraît alors impossible d’imaginer un mode meilleur au bout du chemin et pourtant ….

étapes du changement
étapes du changement

Cela prendra le temps qu’il faudra, selon notre expérience, notre vécu, l’intensité du changement mais on remontera la pente pour écrire une nouvelle page à notre histoire.

Un changement choisi : la réorganisation du jardin

Chez nous, nous avons réorganiser le jardin, au grand dam de ma famille que j’ai mis à contribution bien sûr 🙂 ! (J’en ferai bien aussi à l’intérieur mais bon là j’y vais doucement …)

Historiquement le potager était à l’arrière de la maison, bien à l’abri des regards. Pourtant,
– Le taux d’ensoleillement n’était pas optimal,
– La terre était l’ancienne terre des fondations, donc pas des plus fertiles,
– et on a le poulailler à côté, donc difficile de lâcher les poulettes au moment des semis.

Alors que nous avions sur le côté sud un bout de terrain, enclavé entre la maison et une haie de thuyas de 3 m de hauteur. Nous avions fait percé une grande baie vitrée mais la vue n’était pas joyeuse.

Le changement avant
Avant …
Le changement Après
Après

Après quelques discussions et argumentations, j’ai obtenu gain de cause : arracher une partie de la haie et implanter le potager dans cette partie du terrain !

Alors certes maintenant nous avons un joli vis à vis qui donne sur 2 petites maisons de personnes âgées que l’on ne voyait pas du tout avant et avec qui on discute maintenant . De plus, comme le potager est loin d’être conventionnel et au carré , il interpelle et questionne les passants, toujours dans la bienveillance. (NB : la rue est une impasse). Pour le moment, on ne regrette absolument pas ce choix (nous avons même eu droit à du fumier de cheval, comme ça, sans rien demander !)

Dès fois, il arrive que l’on se rate dans notre envie de changement mais en tout cas il sera toujours sources de connaissances, d’apprentissage et il nous fera évoluer !

Un changement subi : le Covid-19.

Ce principe actuellement, en ce printemps 2020, prend alors tout son sens . La crise sanitaire suivie très certainement d’une crise économique, va effectivement mettre à mal notre zone de confort. Elle va remanier un certain nombre de nos habitudes, de nos croyances, bref nous allons certainement rentrer dans une zone de turbulence . C’est alors le moment opportun de vous reconcentrer sur vos véritables besoins pour avoir la capacité de rebondir vers un chemin qui nous conviendra mieux. Utilisez cette période de changement, d’incertitude pour assoir encore un peu plus vos envies et besoins fondamentaux telle une chenille dans son cocon en attendant de devenir un joli papillon, le temps voulu.

Pendant cette période, nous avons vu fleurir de nombreuses émissions en direct des patrimoines confinés. Ce fût vraiment des moments privilégiés avec les propriétaires eux-mêmes qui nous ouvraient leurs portes virtuellement. Nous pouvions alors les découvrir et leur poser toutes les questions que l’on souhaitait. Cela ne remplace pas les visites sur site mais les complètent largement. Ces live ont apporté des parenthèses, une intimité, un format original, des découvertes non ouvertes au public en temps normal et surtout une furieuse envie de retourner les voir en vrai.

Pour finir …

Je reprendrais bien la définition du Larousse donnée au début de cet article qui peut avoir une légère connotation pessimiste. On peut vivre le changement comme une formidable opportunité pour créer quelque chose de différent, de meilleur si on prend bien en compte nos besoins et nos envies.

Laissez alors exprimer le créatif qui est en vous !

Pour en savoir plus …

Échangeons ….

Vous venez d’acquérir un patrimoine historique, la philosophie permaculturelle vous interpelle mais vous ne savez pas par quel bout prendre le sujet ?

N’hésitez pas, contactez-moi, nous pourrons en discuter librement autour d’un café ou autre.

Couverture : Photo by Richard Sagredo on Unsplash

0 commentaire

Vous pourriez être intéressé par

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez l'enregistrement et le traitement de vos données par ce site internet.