La maison des roses

Il était une fois une petite fille, Geneviève, qui descendait le jardin maraîcher de ses parents à bord d’un chariot sur rail accompagné de son chat préféré. Elle aimait courir au milieu des melons, courges, tomates et autres plantes potagères. Les années ont passé et toute cette luxuriance a peu à peu disparu pour laisser place à une terrain nu et une maison vide.

Après le décès de sa maman, Geneviève ne voulait pas vendre et avait à cœur de donner une seconde vie à sa maison d’enfance. Aujourd’hui, sous son impulsion la maison s’est transformée en lieu d’accueil pour thérapeutes, associations qui proposent des activités de bien-être. On peut y découvrir notamment du yoga pour enfants, du Reiki, de la cristallographie, de la Biodanse , etc, … C’est à l’occasion de l’un de ces ateliers que J’ai découvert la maison où les nombreux rosiers agrémentent le lieu, d’où l’appellation La Maison des Roses.

Un peu d’histoire sur la Maison et son Solijardin

La maison il y a quelques années

Implantée dans la région chalonnaise, la maison est située sur la ville de Saint-Marcel, connue pour la richesse de ses terres fertiles, propices à la culture maraichère. En témoigne d’ailleurs, l’installation dans les années 1930, de l’usine William Saurin (à proximité immédiate des parcelles concernées), ainsi que la coopérative des fruits et légumes. Cet entrepôt et cette usine sont aujourd’hui fermés, signe du déclin de cette profession autrefois prospère. Cependant un sursaut de conscience face au changement climatique tente de redonner un second souffle à ce métier plein de sens, dans le respect des Hommes et de la Terre.

Derrière cette maison, se présentent un joli jardin arboré, un réservoir et de petits arbustes.

L’ancien jardin maraîcher devient le Solijardin

Au-delà s’étend un grand terrain longiligne, actuellement libre de toutes cultures et ce depuis une dizaine d’années. A la fois triste de découvrir un terrain vide de toute végétation alors qu’il était autrefois luxuriant, j’ai été terriblement enthousiaste à l’imaginer de nouveau riche en biodiversité. J’ai ainsi laissé libre cours à mon imagination pour dessiner l’implantation, selon les principes de la permaculture, d’une forêt nourricière, d’un verger conservatoire, de parcelles de potager qu’elles soient à la fois productives et dédiées à la pédagogie des plus jeunes. Ainsi, avec une poignée de bénévoles, nous souhaitons créer un lieu ressource productif, esthétique, durable, permettant l’échange générationnel et culturel. Certes le travail sera long mais les premières plantations nous laissent augurer un avenir florissant.

Le design du Solijardin
Le design du Solijardin des Roses

Pour finir …

Ce terrain n’est qu’une partie d’un ensemble beaucoup plus grand au centre de la ville

et
j’ai un rêve :

Transformer durablement ces terres libres en oasis urbaine qui prendrait à la fois soin de la Terre et de ses Habitants.

Échangeons …



Vous êtes propriétaire ou vous avez visité un tel lieu qui se consacre à la sauvegarde de notre patrimoine naturel.
Vous aimeriez le partager ?
Écrivez moi pour échanger, nous rencontrer je serais ravie d’en consacrer un article en toute simplicité.

Pour en savoir plus …

https://www.facebook.com/MaisondesRoses71/

0 commentaire

Vous pourriez être intéressé par

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez l'enregistrement et le traitement de vos données par ce site internet.