Les associations au jardin

par Céline (admin)

Il était une fois des plantes compagnes qui ont été séparées pour en favoriser les exploitations extensives et mécanisées (en effet, pas facile de passer avec un tracteur au milieu d’une association de carottes et de radis !). Isolées, ne travaillant plus les unes pour les autres, elles devinrent malades et chétives. Il fallut alors les booster à coup d’insecticides et d’engrais … Cependant, de nos jours, certains maraîchers ont compris leur incroyable histoire d’amitiés et font tout pour qu’elles se retrouvent. Voici quelques exemples d’associations.

Le mois de mai est arrivé et avec lui les plantations, enfin, de nos différents semis qui n’en peuvent plus d’attendre dans leur petit godet !

Il y aurait énormément de choses à dire mais je voudrais faire un point spécifique sur quelques associations possibles dans le potager. Associations qui permettent aux plantes de se compléter les unes aux autres et de travailler dans les 3 dimensions et surtout de garder toujours un sol couvert.

Je vais vous en présenter brièvement 3 :

-Les 3 sœurs
-Les tomates et l’ipomée
-Les poireaux et les fraises

L’association des 3 sœurs :

L’une des plus connues est les 3 sœurs ou Milpa qui représente les trois principales cultures pratiquées traditionnellement par diverses ethnies amérindiennes d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale : la courge, le maïs et le haricot grimpant.

Le maïs sert de tuteur aux haricots à rame tandis que la courge (ou tout autres cucurbitacées) sert de couvre-sol pour garder l’eau dans le sol. Le Maïs et les haricots protègent aussi la courge d’un soleil trop fort ;

L’association des 3 soeurs


L’association des tomates et l’ipomée

Combien d’entre vous se rappellent de devoir au fur et à mesure de la croissance des tomates, accrocher les différentes branches pour soutenir le plant et qu’il se s’écroule pas . Une astuce est de faire poussée la fleur l’ipomée au pied de la tomate. De part sa nature grimpante, la fleur va utiliser le plant de tomate pour grandir et en parallèle elle permettra de soutenir les différentes nouvelles branches de la tomate ce qui nous enlèvera un peu de travail, c’est plutôt sympa, non ? et en plus cela donne de la variété et de la couleur au potager !

L’association tomate et ipomée


L’association des poireaux et les fraises

C’est une association peu commune vous en conviendrez. Plus généralement, c’est l’association entre les fraisiers et les liliacées (oignons, échalotes, ail, poireaux) qui est intéressante. Les besoins nutritionnels ne se font pas au même moment et on utilise l’espace pour compléter et densifier nos cultures.

Pour les plus traditionnels, il sera possible de faire des rangs de fraises intercalés par des rangs de poireaux et pour les plus artistes cela pourra être des oignons au milieu des carrés de fraises.

L’association poireaux et fraises

En tout cas le plus important au jardin, c’est de se faire plaisir et d’expérimenter alors :

Amusez-vous et potagez bien !


Échangeons …

Et vous, quelles sont vos associations fétiches ?


Pour en savoir plus …

-Site de Damien Dekraz, homme plein de bon sens !
http://www.permacultureetc.com/2017/03/rotations-et-associations-au-potager.html

0 commentaire

Vous pourriez être intéressé par

Commenter

* En utilisant ce formulaire vous acceptez l'enregistrement et le traitement de vos données par ce site internet.